Alexis Govciyan, président du comité de campagne UFAR20+

19/02/2019

Premier adjoint à la mairie du 9ème arrondissement de Paris et directeur de l’Institut supérieur des métiers, Alexis Govciyan siège Conseil d’administration de l’UFAR depuis de nombreuses années. En tant que président de l’UGAB France et UGAB Europe (entre 2008 et 2015), président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France – CCAF (2001-2002 et 2005-2012) et simplement un homme politique français d’origine arménienne, il est au cœur du développement des relations France-Arménie, dont l’UFAR est un promoteur important.

 

« L’UFAR va avoir 20 ans. Née d’une volonté de coopération exemplaire entre la France et l’Arménie, l’UFAR est unanimement considérée aujourd’hui comme étant stratégique dans un domaine aussi essentiel que celui de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La formation des élites, dans un cadre francophone et francophile, avec des valeurs en partage entre les deux pays est un enjeu essentiel et très nombreux sont les diplômés qui occupent des postes stratégiques en Arménie. Ils participent ainsi à la structuration de leur pays et à son développement. », souligne Monsieur Govciyan.

 

Lancée le 5 février 2019 par le Président de la République française, la levée de fonds destinée à soutenir le projet UFAR20+ repose sur 5 principes d’éthique présentées dans la charte éthique de la campagne. Alexis Govciyan prend désormais sous sa présidence le comité de campagne composé des représentants des mondes académique, politique et associatifs, responsables pour le respect de ces principes et le bon déroulement de la levée de fonds :

 

« Demain, face aux évolutions qui s’imposent, l’UFAR doit se transformer et acquérir une stature internationale lui permettant de rayonner depuis Erevan bien au-delà des frontières.

UFAR 20+ est un projet majeur pour l’université, porteur d’ambition, d’innovation mais aussi de solidarité auprès des familles arméniennes. Il nous incombe, à toutes et à tous, de l’accompagner et de nous mobiliser pour le valoriser, le promouvoir et d’en soutenir la réalisation. »

 

Né en 1956 à Istanbul, Alexis Govciyan a étudié au collège et lycée des pères Mekhitariste d’Istanbul, puis à l’université Paris-Dauphine. Militant arménien, il a été président du Comité du 24 avril de 1998 à 2001, et a notamment joué un rôle important pour la reconnaissance française du génocide arménien par la loi du 29 janvier 2001. Il a aussi été le premier candidat français d'origine arménienne à se présenter aux élections européennes. Élu au conseil régional d'Île-de-France entre 2010 et 2015, il a présidé le groupe d'Amitié avec l'Arménie. Depuis 2014, il est Premier adjoint au Maire du 9e arrondissement de Paris, chargé du respect de l’espace public, de la sécurité publique, de la médiation, du tourisme, des déplacements, de la mémoire et du monde combattant.