« L’université Jean Moulin Lyon 3, notre alma mater » par le Professeur Jean-Marc Lavest, Recteur de l’UFAR.

21/02/2019

On ne peut pas parler de l’Université française en Arménie sans évoquer notre alma mater, l’université Jean Moulin Lyon 3. La trajectoire que suit l’UFAR depuis presque 20 ans se nourrit étroitement de notre partenaire français tant dans les disciplines que sont enseignées ici à Erevan en Droit, Gestion, Marketing et Finances, que dans la rigueur de la gestion administrative mise en place au fil des années. 

 

L’UFAR et Lyon 3 sont liées par un pacte de confiance. Sans cette confiance il est illusoire de vouloir construire des doubles diplômes qui résistent à l’épreuve du temps. Cette ambition commune, nous la relevons avec les équipes d’enseignants français de la faculté de droit et de l’IAE de Lyon 3 qui viennent enseigner à Erevan, nous la relevons avec les équipes administratives, les doyens, avec les présidents et recteurs qui se sont succédés à la tête des deux institutions.

 

Il faut rendre hommage aux visionnaires qui en 2003 ont investi dans cette collaboration ; il faut rendre hommage aussi à celles et ceux qui l’ont soutenue dans les moments plus difficiles que nous avons traversés. Aujourd’hui l’UFAR est en constante adaptation aux réalités économiques de l’Arménie par la diversification de son offre de formation et le renforcement de ses capacités d’investissement. Notre modèle pédagogique et économique est parmi les plus innovants des universités françaises à l’étranger. Cette maturité nous la devons à l’Université Lyon 3, et particulièrement à son président actuel le Professeur Jacques Comby, Président de la commission des Relations internationales et européennes à Conférence des Présidents d’Universités françaises.